was successfully added to your cart.
Travel

Maroc : Surfcamp à Imi ouaddar

By 7 décembre 2018 No Comments

" Une fois par an, allez quelque part où vous n'êtes encore jamais allé "

Dalaï Lama

Pour la première fois

De ma vie j'ai posé les pieds sur le sol Africain.

4 jours de pluie

Pour 3 jours de soleil. Presqu'autant qu'en Bretagne... ^^

J’aime pas le thé

Mais j'en ai jamais bu autant...

 

En 2015 avec Manon, on a passé 4 jours au bord de l’océan à Biarritz pour profiter des vagues. Il y a un an, on a voulu repartir ensemble et surfer de nouvelles vagues… Manon me parle alors du Maroc que je ne connais pas du tout et je me laisse embarquer…

Un surfcamp au Maroc

Le lundi 5 mars j’ai donc atterri pour la première fois de ma vie sur le sol Africain. N’ayant qu’une semaine devant nous et ne connaissant pas les lieux, on décide de partir en surfcamp. Ce n’est pas ce qu’il manque au Maroc… Le choix n’est pas facile mais finalement on jette notre dévolu sur Morocco Surf Spirit. Manon est en lien direct avec Marina qui gère la surf house, elle est super sympa et ça nous met l’eau à la bouche…

Une semaine de surf, de soleil, et de chill… Autant vous dire que lorsqu’on habite à Paris, l’attente est interminable… Mais en vrai, ça ne s’est pas vraiment passé comme on l’avait prévu… Dans le surf, tout le monde sait que la météo est reine… Et cette semaine-là, la météo ne nous a pas épargnées !! A croire que nous avons emporté toutes les précipitations d’Europe des derniers mois dans nos valises. Les habitants nous ont avoué avoir rarement vu ça… Dès le début la pluie s’incruste et plutôt que d’aller surfer c’est devant la télé que se passe notre première journée… =/

 

FROM PARIS TO AGADIR

En arrivant à l’aéroport d’Agadir, la navette qui doit venir nous chercher a beaucoup de retard… Finalement notre chauffeur arrive et direction Imi Ouaddar où se trouve le surfcamp. Sur la route, je découvre une nouvelle culture et les paysages africains… Le changement est radical, ici on circule encore en charrette ! Et leur conduite…. OOOH mon dieu, d’habitude je ne suis pas peureuse mais franchement, ils passent le permis ou juste on leur montre une fois sur un parking ?! ^^ Bref, je finis par m’y habituer aussi.

Notre chauffeur essaie de nous apprendre des mots marocains imprononçables pour nous et qu’on finira par oublier. Après plus d’une demie heure de route, il s’arrête sur le bord de la route pour aller nous chercher des bananes !! Il revient les bras chargés de petites bananes. Elles sont délicieuses… Hum un régal !

Nous étions quand même là pour profiter et surtout pour surfer alors impensable de ne pas se mettre à l’eau. Une semaine c’est trop short, la pluie ne nous empêchera pas de profiter quand même ! Et puis franchement, venir au Maroc pour regarder des séries…c’est dommage !

C’est parti pour la première session, il pleut, il y a de la brume mais le smile est là… Le premier spot, celui qui m’a le plus marqué : Mystery Point (qui porte bien son nom) … Un spot qui varie vraiment selon les marées. Trop contente, j’y ai eu mes premières vagues Marocaines, en revanche, j’y ai aussi eu ma plus belle peur de la semaine lorsque j’ai atterri dans le reef quelques jours plus tard…

Nous avons essentiellement surfé sur 3 spots près d’Imi Ouaddar. Après Mystery Point,  Kamel Beach et Km25 étaient nos deux autres principaux spots. Et on oublie le côté glamour du surf car tous les jours c’est bain de boue gratuit pour les pieds… C’est assez horrible comme sensation… Ça stagne entre tes doigts de pied, tu glisses tout le temps, tu te coupes…bref pour une sensible des pieds comme moi, rien que ça c’était déjà une épreuve !…

Pour le dernier jour nous sommes allés sur le spot juste en face du surfcamp. Un spot sans nom que nous avons baptisé “Poney Beach”, le poney qui passait par là nous a peut-être un peu inspiré. 😉

Je dois avouer qu’après un an et demi sans avoir mis les pieds sur une planche, j’avais un peu d’appréhension.
 Au final, à peine de retour dans l’eau que les réflexes reviennent vite. Et ça fait vraiment du bien de ressentir à nouveau cette sensation de glisse. En tout cas, plus jamais je ne laisserai passer autant de temps entre mes sessions. 
En revanche, c’est vrai qu’encore une fois je n’aurai pas pu surfer dans de bonnes conditions… mais un jour viendra ! 😉

Les conditions n’étant pas top, il a fallu que nous nous occupions le reste du temps. On est donc partie se faire bichonner : Hammam et massage à la marocaine. Toute première fois pour moi et j’ai eu un peu de mal à me détendre mais c’était quand même très chouette comme expérience. Et puis, on ne va pas se plaindre ! En revanche, il ne faut pas être pudique !

Nous avons aussi fait un saut au souk d’Agadir, que j’avais vraiment hâte de voir. Finalement, un peu déçue par le manque de charme. Je m’attendais à trouver plus d’artisanat. Pour te dire je me suis crue aux Stables à Camden à un moment…. (ce qui a son charme aussi). 
Cependant, (et je n’aurai jamais cru dire ça un jour) me faire avoir par un attrape touriste, c’était plutôt sympa !! Quand un artisan (spécialisé dans le thé) nous a demandé de l’aide pour écrire une lettre soit disant pour sa famille. Une belle excuse pour nous faire aller derrière son échoppe et nous vendre ses produits… mais bon, nous avons eu le droit à un petit thé derrière, alors on pardonne ;). Du coup on a quand même immortalisé le moment avec un petit Pola Instax Mini, (spécial photo souvenir pour mon album photo) 😉

J’ai été totalement conquise par le charme marocain, lorsque de bon matin, juste avant une session surf, en ouvrant la porte, nous nous sommes retrouvés face à un dromadaire (qu’on a ensuite surnommé “Robert”, oui, c’était important de le préciser^^)
Il était en train de déguster notre petit arbuste. C’est assez impressionnant quand même et j’adore leur tête, on dirait qu’il sourit tout le temps !

Trucs & Astuces :

  • Toujours positiver ! Et oui, les conditions n’étaient pas bonnes, mais par contre nous avions personne à l’eau avec nous ! 🙂
  • Bien réfléchir à votre manière de voyager. Quelles sont vos envies, voulez-vous voir des choses en particulier ? pour avoir un plan B lors de mauvaises conditions.
  • Surfcamp ou Surftrip ??

Réfléchissez bien à cela. Un surfcamp bien qu’il apporte un certain confort, ne  permet pas de suivre vos envies de découverte, car vous êtes dépendant des autres personnes. A vous de voir si vous préférez partir à l’aventure ou pas ?

Pour ma part, je sais que lors de mon prochain voyage, j’aurai un van et je partirai au moins deux semaines. J’étais un peu frustrée à la fin, j’aurais aimé m’imprégner plus de la culture, aller à la rencontre des gens, découvrir d’autres paysages, d’autres spots… En tant que photographe, j’ai besoin de prendre du temps, d’explorer les endroits que je visite pour en tirer le meilleur. Par exemple, Anchor Beach, est un spot magique où j’aurais pu attendre des heures pour avoir la vague parfaite (oui, en photo aussi on attend la vague parfaite 😉 ) Mais nous sommes juste descendus 5 min…

« Le Maroc est un pays magnifique, qui mérite d’être découvert à son rythme. Je n’aurai retenu qu’un mot : Mashi Moshkil qui peut se traduire par “pas de problème”, ce qui résume bien la philosophie du pays. »

Ça pose, le regard au loin, vers l’horizon… vers les vagues…

Trop de mignonnerie… <3

Leave a Reply