was successfully added to your cart.
Travel

Nouvelle-Zélande : Mon premier voyage

By 10 novembre 2015 No Comments

" Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité qui semble un rêve."

Guy de Maupassant

Mon premier vol

J'étais un peu stressée mais ça n'a pas duré... C'était surtout de l'adrénaline. 😉

3 semaines

Au rythme de la coupe du monde de rugby.

Prix du Meilleur accueil

Pour Terry et Lorena ! Ils nous ont complètement intégré au sein de leur famille... C'était une expérience inoubliable.

 

2 nanas, 20 piges.

Nous sommes en 2011 et la coupe du monde de rugby approche.

Après un été en stage à la fédération française de Rugby, le virus du ballon ovale m’a un peu piquée ! C’est donc pour ça que j’ai eu l’envie de partir en Nouvelle Zélande, pays par excellence du Rugby, pour vivre la World Rugby Cup. Alors à peine un mois avant le début de la compet, il a fallu que je m’organise vite et surtout avec aucune expérience du voyage…

Première chose à faire, trouver quelqu’un qui veuille bien m’accompagner et donc qui aime assez le rugby pour partir… (Autant te dire que ça enlève une partie de mes amis de l’époque…) Bref, en réalité je n’ai pas beaucoup réfléchi puisque mon amie Eugénie remplie toutes les fonctions sur le papier. 😉 Maintenant, j’espère qu’elle est disponible et que l’envie lui en dit…

J’ai donc commencé à réfléchir à la chose pour avoir des arguments en béton et qu’elle dise oui… Et si on faisait un reportage sur la culture du rugby en Nouvelle-Zélande ??? Autant te dire que ça a été plutôt facile de la convaincre de partir avec moi… Voilà donc un problème de réglé ! (le plus simple) Maintenant, on se dit qu’il va falloir en parler à nos parents…

Là on commence à pousser les recherches, billets d’avion, couchsurfing, notre idée du reportage… Et lorsqu’on leur en parle le stress est là mais finalement avec les bons arguments (encore une fois) c’est assez vite validé ! On a beaucoup de chance !!!

•>>>>>>>> ◊ <<<<<<<<<<•

 

2 Octobre 2011:

Ça y est, le grand jour est là ! =)

Figures-toi que c’est la première fois que je prends l’avion !!! Je ne suis même pas stressée pour cette première fois. En fait, c’est plutôt l’adrénaline qui me tient. Et cette sensation lorsqu’on a décollé… c’était troooop bien ! Et depuis j’attends avec impatience chaque décollage ( aussi parce que ça signifie le voyage…)

Mon père, aviateur dans l’âme, est jaloux de mon A380! =) La classe pour une débutante ! Après une escale à Kuala Lumpur, nous arrivons le lendemain, un peu jetlaguée.

Après une bonne sieste en pleine journée, on s’aventure un peu dans les rues vides d’Auckland,  pour finir par jouer aux cartes à 3h du mat.

Nous restons quelques jours à Auckland pour profiter de l’ambiance rugbystique qui règne ici et découvrir la ville. C’est juste incroyable toute l’effervescence qui se dégage dans les rues… Entre tous les bars et la Fanzone, difficile de louper un match. Et le must c’est comment les gens se griment… On a vu pas mal d’Obélix et Astérix par exemple 😉

Dès le lendemain de notre arrivée, nous commençons à travailler sur notre reportage “Rugby : La Fierté d’une nation”. Nous avions commencé à démarcher avant notre arrivée et donc ce premier jour on a rendez-vous avec un magazine (je crois que ça l’a pas fait parce qu’on attend toujours leur coup de fil.) On commence aussi à interviewer des passants et des commerçants suivi d’un portrait à chaque fois. Et ATTENTION, tout ça en anglais !! (une vraie catastrophe pour nous deux à cette époque)

Après quelques jours sur Auckland, on décide de bouger et de voir un peu du pays. Direction Taupo. Son lac est situé à environ 275km au sud. On continue de travailler sur notre reportage tout en profitant. Pour explorer un peu plus les alentours on loue des vélos pour se perdre dans les collines environnantes (God!! La nouvelle Zélande est un pays très vallonné!!! )

On continue notre route vers Rotorua, ville célèbre pour son activité géothermique (vive l’odeur!) Mais à part son marché de nuit et son lac on ne visite pas trop la ville. On préfère se faire une bonne rando autour du Blue & Green lake. Un endroit juste magnifique rien que pour nous.

Après ces 4 jours passés loin de la ville, nous voici de retour à Auckland pour le match France/Angleterre.

Pour la première nuit, nous avions réservé une auberge, c’était beaucoup plus simple ! Pour la suite de notre séjour à Auckland, nous avions réservé chez l’habitant pour un couchsurfing… Une énorme blague… qui a de quoi te refroidir direct ! Déjà on a galéré à trouver et lorsqu’on y est arrivées (alléluia), nous avons eu un accueil plus que glacial ! En gros le mec nous a ouvert la porte, montré la cuisine, la salle de bain et notre chambre et nous a dit qu’on pouvait se faire cuire nos pâtes ! Heureusement qu’on en avait en stock. Et moi qui croyais que le couchsurfing c’était le partage entre les gens… Je suis bien naive…

Mais bon l’histoire se termine plus que bien lorsque le lendemain il nous refourgue à ses parents : Terry & Lorena. L’accueil n’a STRICTEMENT rien à voir ! ( à se demander si c’est bien leur fils!!!) C’est les bras grands ouverts que Lorena nous souhaite la bienvenue et nous on est un peu gênées car c’est pas trop dans nos habitudes… Ah oui ! point très important Terry & Lorena sont des fans de la France, alors imagines deux françaises qui débarquent un peu paumées chez eux… Comme des reines ! Pendant tout le temps où l’on est restées chez eux, on a rencontré leurs amis en partageant des soirées autour de matchs de rugby, on a participé à leur barbecue familial et bu une quantité assez importante de vin… On a même fait une soirée dansante à 4… C’était exceptionnel. Comme on s’est dit plus tard avec Eugénie ceux sont nos papas et mamans de Nouvelle-Zélande !! 🙂

Pour les remercier de tout ce qu’ils ont fait pour nous, on leur a préparé une petite surprise à notre façon ! Un bon repas : boeuf, pomme de terre et  un crumble accompagné d’une boule vanille pour terminer. C’était pas ouf mais l’intention était là. 🙂

Notre reportage avance plutôt bien et on enchaîne les portraits de familles, de commerçants, etc… On commence la partie rédactionnelle aussi, ce qui nous permet de voir où nous en sommes.

Après cette semaine sur Auckland, on reprend la route pour nous rendre au Tongariro Park. Rien que le nom me fait rêver ! C’est ici qu’on atterri dans une auberge miteuse (où je passerai, au final une de mes meilleures nuits!)

Comment se sentir seules au monde????

Personne dans l’auberge, les rues vides, et le Tongariro désertique! C’était difficile de se trouver à manger sur place… Disons que la supérette nous a bien dépanné en biscuits ! Et un peu compliqué aussi pour avoir des infos sur les choses à voir dans le coin. En tout cas, autant te dire que lorsqu’on nous a déposé seules au milieu du park, on a pas fait les fières… Bref, on commence notre rando et là… POUAAAAAAAH la claque ! Se retrouver ici, au milieu de ces immenses espaces, seules, c’était magique. On s’est pris pour des Hobbits en Terre du Milieu ^^(sans la pression du Précieux ;p) Et puis pour rajouter à l’ambiance (seules, grands espaces…) la pluie est arrivée et ne nous a pas lâché…  Non en vrai c’était purement et simplement génial d’être dans cet endroit. (même si c’est pas là qu’on voulait aller au début…)

Et enfin, nous retournons, un peu plus tôt que prévu chez Terry & Lorena pour profiter de cette finale France/ Nouvelle Zélande et de ce pays si accueillant.

Ce que je peux dire de ce voyage, c’est qu’à 20 ans, je suis partie pour la première fois de ma vie. J’ai fais de belles rencontres, j’ai profité pleinement. Nous avons beaucoup travaillé sur notre reportage (même s’il ne verra jamais le jour suite à des raisons personnelles). J’ai vu des endroits magnifiques et ce souvenir avec mon amie photographe restera à jamais encré en moi.

5 ans et demi après, l’avion n’a plus de secret pour moi, j’en ai découvert un peu plus sur ce monde qui m’entoure and I HAVE A DREAM : Retourner au pays des Kiwis et faire tout ce que je n’ai pas fait et voir tout ce que je n’ai pas vu la première fois. Depuis ma tête est souvent tournée vers d’autres horizons….

•>>>>>>>> ◊ <<<<<<<<<<•

Eh oui oui, c’était obligé de se faire tatouer aux pays des kiwis… Le premier pour Eugénie et le deuxième (d’une longue série pour moi)

BIENVENUE AUX BLUE & GREEN LAKE

Bon je pourrais encore te montrer tout plein de photos mais ça va commencer à faire too much !! 😉 mais tu nous retrouver sur la vidéo qui suit… Soit indulgent c’était en 2011 et c’était vraiment pour avoir un souvenir plus qu’autre chose 😉

Leave a Reply